Transit

Bart Vanhecke | Tout près de l'eau | 2010

Tout près de l’eau is een dodecafone compositie, geschreven op de twee Vers japonais uit de in het Frans gedichte bundel Fleurs de Marécage van Jan Jacob Slauerhoff (1898–1936). In deze bundel verkent de Nederlandse dichter de spanning tussen hoop (de witte kraanvogels, de geborgenheid van de winterse nacht) en onraad (de raaf, het kwaad waaraan de lente medeplichtig is).




Media en bijlages

Vers Japonais uit Fleurs de Marécage

I
Des alcyons blancs se posent
Sur les branches tout près de l’eau.
Elle les a vus et d’une voix
Enchanteresse elle s’écrie:
“Ils nous prédisent le bonheur!”
Elle n’a pas vu l’oiseau noir
Qui descend de la montagne.
Les alcyons s’envoleront,
Les branches vibrant encore de leur fuite
Plieront sous le poids du corbeau.


II
Dans la dernière auberge sur la montagne
Où la glace et la neige sont éternelles,
Je reposais une nuit à bout de forces,
Car là l’hiver devait me protéger
Contre le mal dont le printemps est complice.
Là un songe allait chercher des fleurs traîtresses,
Dans un printemps lointain que je croyais perdu,
Il ouvrit ses bras, elles neigèrent sur les neiges;
La plaine glacée et blanche devint rose
Et resta rose une longue nuit d’hiver.


Jan Jacob Slauerhoff – Vers Japonais uit / from Fleurs de Marécage


Lees verder »     




Ook interessant...

Kijk ook eens naar deze werken

De TRANSIT collectie is een initiatief van MATRIX [Centrum voor Nieuwe Muziek], in samenwerking met Festival Van Vlaanderen Vlaams-Brabant en met de steun van Stad Leuven.